SAFETY ET CI WARBIRD


La CI Warbird est une communauté d'intérêts qui se consacre à la construction et au pilotage d'avions militaires historiques. La sécurité n'est pas une priorité uniquement lors des meetings annuels


La construction et le pilotage de modèles généralement imposants et fidèles à l'original sont des défis passionnants. Il est d'autant plus important que de tels modèles soient utilisés de manière sûre et sans mettre en danger le pilote ou des tiers aussi bien lors de manifestations publiques telles que les meetings CI Warbird traditionnels que lors de journées de vol ou de vols d'entraînement sur le propre terrain d'aéromodélisme. Naturellement, le compendium de sécurité « Safety First » de la Fédération suisse d'aéromodélisme en est un des piliers et constitue la base des briefings lors des meetings de la CI Warbird !

 

Même de modèles de taille modeste peuvent provoquer des blessures considérables en cas d'utilisation non conforme. Ceci vaut d'autant plus pour les gros Warbirds dont les moteurs animent des hélices d'un diamètre de soixante centimètre à un mètre. Il ne faut se faire aucune illusion sur ce qui se produit si un doigt ou toute une main fait connaissance d'une hélice en fibre de verre en marche, ou le cas échéant tourne à plein régime.

 

Pour cette raison, les règles suivantes s'appliquent tant pour l'activité au sein du club que dans un meeting : lors de la mise en marche, le modèle doit toujours être arrimé! L'idéal est d'utiliser une corde épaisse solidement ancrée au sol. Dans les meetings, c'est souvent un collègue qui tient le modèle jusqu'à ce que le pilote lui donne le signal pour libérer l'avion. Par ailleurs, en ce qui concerne les modèles électriques, nous recommandons au minimum l'usage d'un interrupteur d'urgence d'arrêt du moteur comme sécurité de base pour la protection du pilote.

 

Lors d'un meeting aérien, les pilotes ne se tiennent jamais seuls à proximité immédiate de la piste ! A cet égard, notre club d'accueil depuis de nombreuses années, le groupement d'aéromodélisme de Kulm, est exemplaire. Pour notre manifestation « Sun and Fun » qui se déroule précisément à cet endroit, il met toujours à disposition des directeurs de vols qui ont fait leurs preuves. Dans d'autres meetings, par exemple à Schänis, cette fonction est assumée par des membres expérimentés de la CI Warbird. Les directeurs de vol soutiennent les pilotes pendant tout le vol, les rendent attentifs aux zones aériennes critiques, leur indiquent si des personnes se trouvent à proximité de la piste et si cette dernière est libre, permettant un atterrissage en toute sécurité. Dans nos meetings, les modèles sont toujours placés dans une file d'attente et les moteurs ne sont mis en marche que peu avant l'autorisation de décollage. On évite ainsi qu'un modèle roule tout à coup n'importe où, alors qu'un autre avion est en phase d'approche.

 

Il est également très important que la piste se situe suffisamment loin des spectateurs et des participants, comme par exemple au meeting d'automne à Schänis. Si tel n'est pas le cas, le bord de piste devrait impérativement être muni d'un filet de sécurité. Les régions mettent de tels filets à disposition.

 

Le « vol en escadrille » fait l'objet d'une véritable fascination dans le domaine des Warbirds. Cependant, des situations incontrôlables sont ici vite arrivées. Je me souviens d'un meeting, il y a de nombreuses années, où soudain six ou sept modèles de taille moyenne s'étaient retrouvés en même temps en l'air, car chaque pilote avait décidé « spontanément » de participer. En fin de compte, il avait fallu se concentrer juste pour discerner son propre avion dans ce carrousel sauvage ! Alors que de telles escadrilles improvisées de modèles légers en mousse constituent un risque acceptable, si elles réunissent des modèles à moteur de taille moyenne, d'un poids de cinq à huit kilos, elles représentent déjà une mise en danger de tiers. Le vol en escadrille doit toujours faire l'objet d'une discussion préalable et être convenu entre les participants dans un briefing avant le décollage.

 

En principe, deux ou trois modèles de grande taille peuvent voler simultanément sans concertation  préalable si les pilotes sont expérimentés. Mais dans ce cas la présence d'un directeur de vol expérimenté, qui garde en tout temps la vue d'ensemble et dispose de connaissances de base en matière de vol en escadrille, est importante. Ainsi, par exemple, dans les virages les modèles ne devraient jamais se recouper optiquement, car de loin il est impossible de juger la distance séparant les modèles. De plus, l'un des pilotes devrait toujours donner clairement le commandement des figures à exécuter.

 

La CI Warbird est une troupe hétérogène composée de vieux briscards mais aussi de nouveaux pilotes qui n'ont pas encore une grande expérience des modèles avec lesquels le décollage et l'atterrissage sont parfois délicats. Il est d'autant plus important de repérer une personne qui se sent peut sûre et de l'aider. Parfois, une certaine rigueur est nécessaire. Ainsi, des situations se sont déjà produites dans lesquelles quelqu'un, le plus sérieusement du monde, voulait voler  pour la première fois un nouveau modèle de grande taille en plein meeting, ce que nous avons naturellement dû interdire. Parfois aussi il arrive qu'un pilote même expérimenté doive être rendu attentif à un comportement dangereux, ce qui n'est pas toujours chose aisée. Finalement, l'essentiel est que nous puissions rentrer à la maison l'esprit tranquille après un meeting ou une journée de vol.

 

Le Safety-Compendium de la FSAM se trouve sur la page web modellflug. ch.

Kommunikation SMV


Traduction:  Jean Thévenaz    

Toutes les news

Année  
Neue F3A-Programme für 2024/2025

lundi 30 décembre 2024


Die neuen FAI-Programme für die F3A-Kunstflieger sind auf der Kunstflug-FAKO Seite downloadbar. Auch eine Ansagekarte für die Programme P-25 und F-25 findet ihr dort. Viel Erfolg beim Trainieren.

Envoi des cotisations anuelles de l’AéCS

mardi 20 février 2024


Tiré des news de l'AéCS

Rétrospective 2023 FPV Racing, FAI catégorie F9U

lundi 5 février 2024


Qu'est-ce que le FPV Drone Racing? Le FPV Racing, ou First Person View Racing, est une forme de sport de course dans laquelle les participants font voler des drones télécommandés, de tailles très variées, équipés de caméras, sur des circuits définis et sécurisés.

Une fédération forte pour toi et pour l'aéromodélisme

lundi 5 février 2024


La Fédération suisse d'aéromodélisme (FSAM) s'engage dans de nombreux domaines pour le développement et la préservation de notre hobby bien-aimé. En effet, il y a longtemps que nous ne sommes plus les seuls à pratiquer notre hobby dans des zones de détente à proximité de notre domicile. Les développements techniques dans le domaine de l'aviation et de l'aéromodélisme entraînent également de nouvelles questions de sécurité concernant les modèles et les sites de vol.

Lostorfer Anfängerwettbewerb 2024

vendredi 2 février 2024


61. Lostorfer Anfängerwettbewerb 2024

Journée d'information relative à la voltige RC au Technorama Winterthour

mardi 9 janvier 2024


Le 6 janvier 24, une journée d'information pour toutes les personnes intéressées par la voltige aérienne a eu lieu au Technorama de Winterthour. Une trentaine de pilotes et de juges y ont participé. Outre la présentation des nouveaux programmes FAI, des informations ont été données sur le F3P, ainsi que sur les compétitions de Sportflyers. Des conseils pratiques pour tous les pilotes de voltige ont complété le programme.

FSAM journée de formation 2024

lundi 1 janvier 2024


Le samedi 3 février 2024 (date limite d'inscription 21 janvier) se tiendra la journée de formation de la FSAM à Olten. Elle débutera à 08h30 avec le café d'accueil.