Département Sport


 
Construire et faire voler des modèles réduits de toutes sortes est très intéressant et stimulant. La variété dans les technologies, ainsi que le défi de la commande manuelle d'un objet volant, peuvent aisément fasciner. L'appartenance à un groupe de personnes qui nous comprennent, nous et notre engouement, est un élément essentiel pour que le plaisir lié à notre passion soit durable. Que cette appartenance à un groupe soit renforcée par l’adhésion à un groupement, ou qu’elle s’exprime dans un cadre individuel, ce qui compte c’est l’attitude par rapport à une activité commune. Toutefois, nous devons souligner que les avantages de l'appartenance à un groupement sont considérables, par exemple en ce qui concerne l'échange de connaissances ou l’utilisation d’une piste.

Les modèles réduits d’aéronefs, si ils sont employés correctement, peuvent être utilisés comme des appareils de sport très enthousiasmants. L’aéromodéliste entrevoit alors une dimension entièrement nouvelle, car il ne s’agit plus seulement de faire voler son modèle, mais de le faire voler bien, loin, longtemps, rapidement ou artistiquement. Tous les aspects de l’aéromodélisme, devenu ainsi un sport, sont portés en avant par l’autodiscipline et la recherche d’amélioration constante. Tout ceci nécessite des compétences de bricoleur, de chercheur empirique et de perfectionniste. Fait intéressant, à la différence peut-être de certains autres sports, la compétition renforce très énormément les liens sociaux existant entre les sportifs pratiquant l’aéromodélisme. Il n’est pas rare de voir des amitiés, traversant des frontières de toutes sortes, se développer au long de carrières sportives d’aéromodélisme.

Mondialement, l’aéromodélisme sportif, même si il n’est pas toujours perçu comme tel , est très important. Par exemple, chaque année se déroulent des championnats mondiaux et européens de chaque discipline. Plusieurs centaines de participants s’y rencontrent selon les règles de la FAI, partout dans le monde. Il va de soi que, même en Suisse, un mouvement est actif, on voit d’ailleurs leur impressionnant travail dans le journal « modell flugsport », l’organe de publication de la FSAM. Le Département Sport de la FSAM fournit le travail de fond pour soutenir l’organisation de l’aéromodélisme sportif en Suisse, et représente les intérêts de l’aéromodélisme suisse dans le contexte international des sports aériens chapeauté par la FAI et le CIAM.

En Suisse, les Commissions Techniques (CT)de la FSAM sont primordiales pour la promotion, l’assistance et la coordination des disciplines connexes à l’aéromodélisme sportif. Les CT, constituées de groupes de travail composées majoritairement  de sportifs actifs de chaque discipline, font un travail énorme et permettent l’existence et la croissance de l’aéromodélisme sportif en Suisse. Les CT se veulent le premier point de contact pour ceux qui sont intéressés aux défis sportifs représentés, ou pour les groupements qui veulent renforcer leur cohésion en organisant un concours, ou encore pour des individus qui aimeraient côtoyer de plus près le monde du modélisme sportif, en tant qu’aide ou fonctionnaire.

  • Vol libre sans contrôle à distance, la haute école de l'aérodynamique. Plus d'informations: CT F1
  • vol circulaire, pilotage à la main, pour bricoleurs, amateurs de course et les esthètes. CT F2
  • Modèles télécommandés à moteurs, pour la voltige. Pour connaisseurs ambitieux. CT F3 Voltige
  • Modèles télécommandés sans moteur. Poésie sur un ciel bleu. CT F3 vol à voile
  • Hélicoptères télécommandés. Les machines de haute technologie. CT F3 Héli
  • Répliques à l’échelle, la perfection sans frontières. CT F4 Scale
  • Modèles électriques, silencieux et très puissants. La CT F5 supervise aussi les classes spéciales F6. CT F5
  • Fusées, les missiles très dynamiques. CT Space